TIC de langage : la langue des TIC expliquée en français facile aux analphanets et aux technophobes

La langue des TIC est, pour nos concitoyens les plus fragiles, une langue inaccessible, car mâtinée de mots anglo-américains, de franglais et de notions éloignées de leur culture et de leur environnement social et professionnel. Cette langue de spécialité, fondamentale pour comprendre les connaissances de base en informatique et Internet, est le premier obstacle à franchir pour sortir de la fracture numérique. Le projet "TIC de langage" entend faciliter par l'oral l'acquisition des mots fondamentaux des TIC.

Illettrisme et illectronisme : même combat !

wifiSensible aux difficultés linguistiques rencontrées par les publics que nous formons dans les EPN, j'ai imaginé, il y a cinq ans, le projet d'apprentissage audio-oral TIC de langage que je souhaite ici partager et relancer avec tous les acteurs de la médiation numérique qui entendent se mobiliser autour de ce sujet central qu'est la langue du numérique.

A l'époque, la Fondation Free n'avait pas souhaité financer le projet et, pris par d'autres aventures, je l'ai laissé dans un tiroir. C'est dommage, car un an plus tard, l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) avait estimé dans sa charte que l'illettrisme numérique (« illectronisme ») touchait 15 % de la population, preuve qu'il y a encore du travail !

collec

Participer à la forge sonore

Pour voir le jour, ce projet doit reposer sur une émulation collective et une viralité. Le principe est simple : chaque contributeur abonde une base de mots et de définitions orales (forge sonore) construite en deux temps :

  1. Création d'une nomenclature de mots fondamentaux à connaître en priorité pour acquérir une littératie minimale. Cette liste de mots fondamentaux, régulièrement mise à jour, pourra par la suite présenter des versions étendues.
  2. Sous la forme d'une forge sonore, un peu à la manière de FORVO, chaque contributeur sélectionne des mots dans la nomenclature et choisit d'en fournir une définition orale en français facile (enregistrée au format MP3 ou OGG, les libristes apprécieront).

Écrire de l'oral est un exercice en soi. Le faire en français facile est un défi supplémentaire. Grâce au format réseau social, les définitions des contributeurs peuvent être notées et commentées. Chacun pourra donc, pour un même mot, choisir la définition qui lui semble la plus compréhensible.

abc

Un outil à l'usage des médiateurs numériques et des usagers

Un tel service s'adressera en premier lieu à tous les médiateurs et médiatrices numériques qui forment et accompagnent des publics en difficulté avec la langue du numérique en général et avec la langue écrite en particulier.

En second lieu, les médiateurs et formateurs pourront proposer l'écoute de ces définitions à leurs usagers dans leurs ateliers, leurs séances d'accès libres et d'autoformation en les installant sur des postes de consultation, des bornes tactiles, mais aussi directement sur les appareils des apprenants : ordinateurs, smartphones, tablettes, baladeurs MP3.

Cet outil servira également à tous les formateurs en français langue étrangère et des ASL (ateliers sociolinguistiques) que les centres sociaux et autres structures de l'éducation populaire proposent à des personnes d'origine étrangère.

Alors, on s'y met quand ?

À travers cette brève présentation, j'invite donc :

  • tous les acteurs de la médiation numérique (associatifs, privés, institutionnels...) ;
  • tous les développeurs et geeks sociaux ;
  • tous les enseignants de FLE et des ASL ;
  • toutes les professionnels de la voix (journalistes radio-TV, comédiens, conteurs...) et toutes les personnes sensibles aux problèmes que rencontrent au quotidien les « oubliés du numérique » ;
  • entreprises et fondations aidant la lutte contre la fracture numérique...

à bâtir ensemble cette forge et ce dico sonores des mots du numérique.

Pour en savoir plus sur le projet, j'ai publié, il y a peu, sur le blog de l'@nnexe un argumentaire plus complet provenant de sa rédaction initiale qui date de 2012. N'hésitez pas à mettre vos commentaires.

dialogue

Faites le buzz !

L'aventure vous tente ? N'attendez pas :

Commençons par un premier jet qui nous permettra de mettre nos enregistrements en téléchargement et nous pourrons, par la suite, structurer une plateforme voire une appli mobile ad hoc.

Donnons de la voix pour lutter contre l'illectronisme : tou(te)s à vos claviers et à vos micros !

voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *